Compagnie AscenDance Verticale

Histoire - SolÈne Tran - Pamela Chavez

Que se passe-t-il lorsque l'environnement quotidien est déplacé dans un espace où la gravité fonctionne différemment ? Corporellement, que se passe-t-il quand nous utilisons l' « espace vide » ou l'espace non conventionnel ? Par différentes techniques aériennes, la compagnie explore l'utilisation de l'espace scénique en déplaçant la notion du sol vers différents plans et structures.



Histoire

La compagnie Ascendance Verticale est la rencontre de deux artistes pluridisciplinaires issues des arts du cirque, plus spécifiquement les disciplines aériennes. L'influence de la danse contemporaine et du jeu théâtral les a poussées à exploiter une recherche d'autres formes artistiques dont la notion verticale est au cœur de leur travail. Le brassage de ces expériences aboutit ainsi à exploiter l'espace vertical d'un point de vue autre que l'exploitation acrobatique de leur formation. Ces expériences dans l'art de la voltige ont conduit à la création de notre compagnie.



Solène Tran

Depuis l’âge de 8 ans, elle commence sa trajectoire dans les arts du cirque et elle participe à de multiples projets artistiques en France comme à l’international (Pérou, Allemagne, Écosse, Luxembourg, Espagne). Avec l’envie de mieux connaître le corps humain, elle intègre des études universitaires pour approfondir ses connaissances. Elle se balade ainsi entre différentes formations comme des études en Biologie et puis des études en STAPS. Cette dernière débouchera, après un séjour Erasmus en Espagne, en une licence de management du sport en STAPS.

Pendant son passage à l’université en STAPS elle découvre la danse contemporaine et la danse voltige. Attirée par le monde du spectacle, elle complémente sa formation avec une Licence Administration du spectacle vivant. Motivé depuis toujours par les arts du cirque, qu’elle n’a jamais quitté, elle décide d’intégrer la formation professionnelle des arts du cirque à l’École de Balthazar. Cette aventure artistique a été un tremplin pour intégrer certain projet de création et des compagnies de cirque. Jamais rassasiée de l’envie de connaissances, elle intègre une fois de plus les études universitaires, cette fois- ci dans le cadre d’un master recherche en Danse à l’université Paris 8.

L’amour de la transmission a été au cœur de son parcours, pendant ses formations elle transmet ses connaissances en arts du cirque auprès d’un public divers. Cette même envie lui amène à faire un passage comme un Professeur des Ecoles dans l’éducation Nationale. Actuellement, elle se rapproche de la danse contemporaine et développe un travail plus personnel dans la danse voltige. Avec des nouvelles envies de création elle commence le projet « Points de Suspensions . . . (Ellipsi ...) ».

 



Pamela Chávez

Pamela est née dans les hauteurs de Quito en Equateur. A l’adolescence, attirée par la danse, elle apprend les danses de salons comme la salsa et le tango, en même temps elle fait ses premiers pas en danse classique et en danse contemporaine. Elle fait le conservatoire de musique en pratiquant le violon. Par la suite, elle intègre l’université PUCE de Quito en langues étrangères. Au même moment, elle entre dans une compagnie de danse aérienne avec laquelle elle crée plusieurs spectacles mêlant danse contemporaine, danse de salon et acrobaties aériennes. Ces rencontres lui ont appris à maîtriser les arts du cirque, le yoga et la danse aérienne. Sa soif de curiosité artistique l’a emmené à voyager jusqu’à Paris pour entrer en formation à l’Université de Paris 8 en Licence Art du Spectacle où elle mène de nombreux projets. Simultanément, elle fait une formation en tissus à l’école Cirkoum, s’entraîne aux arts du cirque parmi les professionnels aux Arènes de Nanterre, et sillonne Paris à la recherche sports liés à la préparation physique et mentale comme le yoga.

Pendant ses études, elle mène des projets en France et à l’étranger. Durant cette période, elle revient à Quito où elle intègre un collectif avec lequel elle fait une création « Tiempo cero ». C’est un des premiers spectacles de cirque contemporain en équateur. Revenue en France, elle devient titulaire d’un Master en Arts, mention Arts du spectacle, arts de la scène : spécialité Études théâtrales au sein de l’Université Paris 8. Elle complète cette année sa formation avec un certificat d’études corporelles à l’université de Paris 3, avant de postuler cette année pour une thèse sur le geste aérien.

En parallèle à ses formations, Pamela a une âme d’enseignante et aime transmettre les connaissances qu’elle a accumulé pendant ses années de recherche universitaire, mais aussi lors de ses pratiques personnelles. Ainsi elle sa qualité d’enseignante depuis son adolescence en font un précieux professeur en art du cirque et en danse aérienne. Aujourd’hui, elle oriente son savoir et sa richesse artistique dans le projet de création « Points de suspensions... (Ellipsis . . .) ».